Windows Defender affecterait les performances système, voici une solution

Windows Defender affecterait les performances système, voici une solution

Pc-secours peut vous conseiller dans le choix de votre solution Antivirus pour Windows, macOS, Android et iOS.

Pc-secours est un professionnel référencé dans la liste des spécialistes du réseau CYBERMALVEILLANCE.GOUV.FR

Nous pouvons vous assister et vous conseiller pour tout ce qui concerne la cybersecurité

Vous avez l’impression que votre système n’offre pas les performances qu’il devrait ? Ce n’est peut-être pas le fruit de votre imagination.

À en croire les travaux de Kevin Glynn, un programmeur associé au site TechPowerUp à l’origine des logiciels ThrottleStop et RealTemp, un bug de Windows Defender aurait un impact non négligeable sur les performances des processeurs.

Jusqu’à 4,5 % de ressources CPU monopolisées

Kevin Glynn s’est d’abord aperçu de la chose en comparant des résultats obtenus sous Cinebench R23 lesquels étaient inférieurs de 1 000 points à ce qu’ils devraient être sur le processeur utilisé (Core i9-10850K).

TechPowerUp

© TechPowerUp

En creusant, il a noté que Windows Defender occupait 4 % des ressources processeur. Un souci qui a été remarqué sur Windows 10 comme Windows 11 et sur toutes les générations de processeurs Intel entre la 8e et la 11e. En revanche, les processeurs AMD ne sont pas affectés.

cinebench

© TechPowerUp

Il semble toutefois que le matériel Intel ne soit pas réellement en cause et Kevin Glynn pointe plutôt un souci au niveau du seul logiciel de Microsoft. Un souci qu’il se propose de contourner en attendant un éventuel patch.

Une solution… en attendant Microsoft

En premier lieu, il convient évidemment de savoir si votre machine est oui ou non affectée par le problème. Pour cela, il est possible de lancer divers outils de mesure et de comparer à d’autres tests. Plus simplement, vous pouvez télécharger Counter Control.

techpowerup

© TechPowerUp

L’application ne nécessite pas d’installation et, une fois lancée, il suffit de jeter un œil sur son interface : si le code « 0x222 » est visible c’est que Windows Defender joue les trouble-fêtes. Un clic sur le bouton « Reset Counters » permet de remédier à la situation.

techpower

© TechPowerUp

Hélas, il faut relancer la chose à chaque démarrage du système. Kevin Glynn propose donc une autre solution : l’outil ThrottleStop sur lequel on peut activer l’option « Windows Defender Boost » et que l’on peut lancer au démarrage du PC. Bien sûr, tout ceci en attendant que Microsoft nous propose un éventuel patch.

Source :  clubic.com

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débute

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débute

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débuteUne installation automatique de la mise à jour 22H2 de Windows 11 concerne désormais certains appareils Pour le déploiement de la version 22H2 de Windows 11, Microsoft a enclenché une nouvelle phase qui comprend la mise à...

lire plus