Un bug majeur affecte Windows 10 et 11, Microsoft publie une solution en attendant un correctif

Un bug majeur affecte Windows 10 et 11, Microsoft publie une solution en attendant un correctif

Nous effectuons les installations et le dépannage sur tout votre matériel informatique

Où que vous soyez, vous pouvez solliciter notre aide et l’obtenir rapidement.

Vous dialoguez directement avec un professionnel de l’informatique.

Windows 11 et Windows 10 sont victimes d’un bug majeur depuis quelques semaines. Début décembre, Microsoft a reconnu que dans certaines situations, les connexions à une base de données via Microsoft OBDC SQL Server peuvent échouer.

Cette défaillance est problématique voir critique. Pourquoi ? N’importe quelle application qui utilise des connexions ODBC à l’aide du pilote Microsoft ODBC SQL Server (sqlsrv32.dll) pour accéder aux bases de données n’arrive pas à se connecter. L’utilisateur se retrouve devant une erreur. Le problème affecte Windows 11 mais également toutes les autres versions de Windows à savoir Windows 10, Windows 8.1 et Windows 7.

Ce bug est apparu suite à la publication des mises à jour cumulatives de novembre (Patch Tuesday). Pour Windows 11 par exemple le problème est introduit par KB5019980. En attendant un correctif Microsoft propose une solution de contournement. Elle permet aux PCs concernés de retrouver un accès.

Il y a deux cas de figures

Si l’application utilise ou peut utiliser le nom de source de données (DSN, contraction de Data Source Name) pour sélectionner des connexions ODBC, il faut installer le pilote ODBC Microsoft 17 pour SQL Server puis le sélectionnez à l’aide de DSN. Microsoft ajoute

« Nous recommandons la dernière version du pilote Microsoft ODBC 17 pour SQL Server, car il profite d’une meilleure compatibilité avec les applications utilisant actuellement le pilote Microsoft ODBC SQL Server hérité (sqlsrv32.dll) que le pilote ODBC Microsoft 18 pour SQL Server. »

Si l’ application ne peut pas utiliser DSN, l’application devra être modifiée pour autoriser DSN ou pour utiliser un pilote ODBC plus récent que le pilote Microsoft ODBC SQL Server (sqlsrv32.dll).

Pour le moment Redmond ne propose aucune date de publication pour le correction officiel. Il faut donc patienter et utiliser cette solution en attendant. Si vous souhaitez savoir si vous êtes concernés il suffit d’exécuter la commande suivante dans une fenêtre d’invite de commandes :

Tasklist /m sqlsrv32.dll

Voici les versions de Windows affectées.

Client.

Windows 11, version 22H2 ; Windows 10, version 22H2, Windows 11, version 21H2, Windows 10, version 21H2, Windows 10, version 21H1, Windows 10, version 20H2, Windows 10 Entreprise LTSC 2019, Windows 10 Entreprise LTSC 2016, Windows 10 Entreprise 2015 LTSB, Windows 8.1, Windows 7 SP1

Serveur.

Windows Server 2022, Windows Server 2019, Windows Server 2016; Windows Server 2012 R2, Windows Server 2012, Windows Server 2008 R2 SP1, Windows Server 2008 SP2

Source :  ginjfo.com

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débute

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débute

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débuteUne installation automatique de la mise à jour 22H2 de Windows 11 concerne désormais certains appareils Pour le déploiement de la version 22H2 de Windows 11, Microsoft a enclenché une nouvelle phase qui comprend la mise à...

lire plus