Chrome, Edge : le correcteur amélioré envoie vos mots de passe en clair, désactivez-le !

Chrome, Edge : le correcteur amélioré envoie vos mots de passe en clair, désactivez-le !

Pc-secours est un professionnel référencé dans la liste des spécialistes du réseau CYBERMALVEILLANCE.GOUV.FR

Où que vous soyez, vous pouvez solliciter notre aide et l’obtenir rapidement.

Vous dialoguez directement avec un professionnel de l’informatique.

Vous utilisez le correcteur orthographique amélioré intégré à Chrome et Edge ? Vous aurez peut-être envie de le désactiver après la lecture de cet article.

Un rapport d’otto-js, une société spécialisée en sécurité relative au langage JavaScript, fait savoir que les navigateurs Google Chrome et Microsoft Edge représentent un risque à la fuite des données personnelles des utilisateurs lorsqu’une certaine fonctionnalité est activée.

Les données personnelles transitent par les serveurs de Google et Microsoft

Cette fonctionnalité est le correcteur orthographique amélioré. Si l’on se rend dans les paramètres de Chrome par exemple, celui-ci est ainsi décrit : « Utilise le même correcteur orthographique que celui utilisé dans la recherche Google. Le texte que vous saisissez dans le navigateur est envoyé à Google ».

Nous bénéficions donc d’un correcteur plus efficace, mais en contrepartie, tout ce que nous écrivons dans Chrome est partagé au groupe américain pour qu’il puisse analyser en profondeur le texte.

Cela vaut également pour toutes les informations que nous remplissons dans un formulaire : nom, prénom, adresse physique, adresse email, numéro de téléphone, voire numéro de sécurité sociale, de carte d’identité ou de passeport… Toutes ces données peuvent transiter via les serveurs de Google et Microsoft.

Les mots de passe envoyés en clair

Cela soulève des interrogations quant au traitement et à la sécurité de ces données par les deux géants de l’internet. Surtout que, comme le relève l’enquête d’otto-js, les mots de passe peuvent aussi être concernés, lorsque l’utilisateur clique sur l’option « Montrer le mot de passe ». La firme de sécurité utilise le terme de spelljacking pour définir ce type de fuite de données.

« Certains des plus grands sites web au monde sont exposés à l’envoi d’informations permettant l’identification des personnes », dénonce l’étude. Les entreprises sont aussi touchées par ce phénomène : si des identifiants sont volés de cette manière, un tiers peut accéder aux systèmes, aux bases de données ou à l’infrastructure Cloud d’une société.

Le correcteur orthographique amélioré peut être activé très facilement par n’importe qui dans les paramètres de Chrome et d’Edge. Une solution serait de rendre l’accès à cette option plus difficile pour que seuls les utilisateurs avertis, qui ont mieux conscience du danger, puissent y avoir recours.

Source :  clubic.com

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débute

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débute

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débuteUne installation automatique de la mise à jour 22H2 de Windows 11 concerne désormais certains appareils Pour le déploiement de la version 22H2 de Windows 11, Microsoft a enclenché une nouvelle phase qui comprend la mise à...

lire plus