Windows 11 et Windows 10, une alerte de sécurité est lancée

Windows 10 et 11, une alerte de sécurité est lancée

Pc-secours.com peut gérer et prendre en charge les mises à jours de tous vos appareils.

Où que vous soyez, vous pouvez solliciter notre aide et l’obtenir rapidement.

Vous dialoguez directement avec un professionnel de l’informatique.

L’Indian Computer Emergency Response Team (CERT-In) est à l’origine d’une alerte de sécurité pour les utilisateurs de Windows 11, Windows 10 et Windows Server. Il est conseillé de mettre à jour le plus rapidement possible ces OSs.

Le CERT-In est un organisme gouvernemental nodale, branche du ministère de l’Électronique et des Technologies de l’information de l’Inde. Selon ses experts la situation actuelle est une urgence de sécurité de haut niveau.

Des vulnérabilités affectent Windows Defender, le logiciel antivirus natif de ces systèmes d’exploitation. Normalement il est censé protéger les ordinateurs des virus, des logiciels malveillants et des menaces de sécurité. Une défaillance dans Windows Defender Credential Guard permet à un pirate (authentifié localement) de contourner les mesures de sécurité de Windows afin de prendre le contrôle de la machine puis de l’ensemble du domaine en cas de connexion réseau existante.

L’alerte de sécurité s’accompagne d’une recommandation. Elle suggère de mettre à jour la machine dès que possible.

Le CERT-In publie la liste des versions de Windows affectées par cette vulnérabilité.

      • Windows 11 pour systèmes ARM64
      • Windows 11 pour systèmes x64
      • Windows 10 64 bits et 32 bits
      • Windows 10 v1607 pour systèmes x64
      • Windows 10 v1607 pour systèmes 32 bits
      • Windows 10 v21H1 et v21H2 pour les systèmes ARM64 et les systèmes 32 bits
      • Windows 10 v21H1 et v21H2 pour systèmes x64
      • Windows 10 v20H2 pour systèmes x64 et systèmes 32 bits
      • Windows 10 v1809 et v21H2 pour les systèmes ARM64 et les systèmes 32 bits
      • Windows 10 v1809 et 21H2 pour systèmes x64
      • Windows Server 2022 et Windows Server 2022 (installation minimale)
      • Windows Server 2019 et Windows Server 2019 (installation minimale)
      • Windows Server 2016 et Windows Server 2016 (installation minimale)
      • Windows Server 20H2 (installation minimale)

L’alerte de sécurité s’accompagne d’une recommandation. Elle suggère de mettre à jour la machine dès que possible. Pour ce faire il faut se rendre dans le service Windows Update pour procéder à une recherche de mise à jour.

Voici les failles en question :

Source :  ginjfo.com

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débute

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débute

Windows 11 22H2 : une mise à jour forcée débuteUne installation automatique de la mise à jour 22H2 de Windows 11 concerne désormais certains appareils Pour le déploiement de la version 22H2 de Windows 11, Microsoft a enclenché une nouvelle phase qui comprend la mise à...

lire plus